L’avocat : un juriste rentable pour l’entreprise

avocat droit des affaires

Grâce à l’avocat, il est possible non seulement de se défendre en justice, mais aussi de bénéficier des conseils juridiques adaptés à chaque cas d’espèce. Les avocats spécialisés en droit civil ou en droit des affaires sont disposés à représenter les citoyens ou les entreprises devant la barre. Leur intervention vise à protéger les intérêts de leurs clients, qu’ils soient plaignants ou défendeurs. Ces professionnels sont généralement sollicités pour diverses raisons dans plusieurs secteurs d’activité (famille, affaires, immobilier, travail, etc.). Bref, ils s’occupent des problèmes juridiques quotidiens des particuliers, voire des entreprises.

L’avocat en droit civil : un conseiller juridique et une aide précieuse devant la barre

Dans son travail quotidien, l’avocat en droit civil intervient d’abord comme conseiller juridique auprès de son client. Ces conseils requièrent une maîtrise des textes de loi en relation avec la situation de son client. Compte tenu du caractère évolutif des textes législatifs, il doit se mettre à jour de façon quasi permanente pour un accompagnement efficace. Le client est tenu de respecter scrupuleusement les recommandations de son avocat, en vertu du lien de confiance qui les unit.

En plus de conseiller son client face à un problème juridique, il peut le représenter en cas de comparution devant une juridiction. Cette représentation se traduit par la défense de celui-ci lors des plaidoiries et surtout dans l’ensemble des démarches en rapport avec le dossier. L’avocat prend quasiment la place de son client pendant tout le processus judiciaire qui engage celui-ci. Cette posture est très avantageuse pour le client, compte tenu des connaissances et de l’expérience du juriste. Grâce à ce professionnel, le client reste fidèle aux procédures juridiques en vigueur, gagne ainsi du temps et réalise des économies d’argent.

Les principaux domaines d’intervention des avocats spécialistes du droit civil sont listés ainsi qu’il suit :

  • Droit des personnes (questions liées aux statuts juridiques des personnes en tant que citoyennes, étrangères ou membres d’une famille…)
  • Droit civil (questions liées aux personnes dans leurs relations avec leurs cocontractants, leurs voisinages, leurs copropriétaires…)
  • Droit des biens (questions liées aux biens mobiliers et immobiliers des personnes)
  • Droit de la responsabilité civile (questions liées à la responsabilité civile délictuelle ou contractuelle et à la constitution des parties civiles)
  • Rédaction des principaux actes de la vie civile

Avocat d’affaire : une ressource rentable

Très soucieux du temps et de l’argent, le monde des affaires a vite compris l’importance des avocats. Cette compréhension a conduit à l’émergence d’une catégorie d’avocats du droit civil, spécialistes des questions d’affaires. On les appelle plus communément les avocats d’affaires. Il s’agit d’une catégorie privilégiée du métier qui fait rêver plus d’un. En France, par exemple, ils représentent 20 % de toute la famille des avocats réunis et réalisent 80 % du chiffre d’affaires de l’ensemble de la profession. Leur rôle se résume au conseil des entreprises sur les aspects juridiques de leurs projets et à la défense de celles-ci en cas de contentieux.

Le professionnel du droit des affaires travaille généralement dans les cabinets d’avocats. À ce titre, une équipe d’avocats en droit des affaires qui conseille les entreprises dans leurs choix fiscaux et sociaux permet à celles-ci de rentabiliser leurs gains. Ces cabinets sont généralement repartis en trois grandes catégories : la première, de taille moyenne, correspond au système en vigueur en France ; la seconde, de type anglo-saxon, compte une dizaine d’avocats et bénéficie d’un réseau international ; la troisième émane des grandes structures d’audit qui ciblent une audience mondiale.

Les principaux domaines d’intervention des avocats spécialistes du droit des affaires sont listés ainsi qu’il suit :

  • Droit commercial (questions liées au statut de commerçant, aux relations contractuelles et aux partenariats commerciaux, à la concurrence, aux crédits, aux fonds de commerce…)
  • Droit des sociétés (questions liées aux statuts des sociétés commerciales et à la vie juridique des entités commerciales, aussi bien en interne qu’en externe…)
  • Droit fiscal (questions liées à la fiscalité, au contentieux fiscal et à l’amélioration du patrimoine des entreprises)
  • Droit du travail (questions liées au travail, dans son régime et son contentieux)
  • Contentieux et procédures en responsabilité commerciale
  • Rédaction des principaux actes de la vie commerciale

Au total, le recours à un avocat présente des enjeux certains. En effet, le droit et les problèmes juridiques sont complexes. De ce fait, leur maîtrise par les particuliers ou les entreprises n’est pas évidente au moment de faire face aux situations contentieuses ou non contentieuses. En conséquence, l’accompagnement des professionnels du droit se pose comme un gage de capitalisation du temps et de l’argent.

Click Here to Leave a Comment Below

Leave a Comment: